Actualités | Environnement

Progression de la Covid-19 en Afrique : la barre des 500 000 cas franchie

2020-07-08

Le Bureau régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonçant, le mercredi 08 Juillet 2020, le dépassement des 500 000 cas d’infections à la Covid-19 sur le continent africain, s’est inquiété du nombre croissant de pays connaissant une forte augmentation de cas. En effet, il a fallu 98 jours au continent pour atteindre 100 000 cas depuis la détection de la première contagion le 14 février en Égypte, alors qu’au mois de juin, 9 jours  ont suffi pour passer le cap de 300 000 à 400 000, et juste une semaine pour passer de 400 000 à 500 000 cas. Les cas ont plus que doublé dans 22 pays de la région au cours du dernier mois. Cependant, l’agence onusienne note que la tendance à l’accélération de la hausse n’est pas uniforme sur le continent. Certains pays ont enregistré une augmentation constante du nombre de cas, ce qui indique une pandémie prolongée. Selon l’OMS, l’Érythrée, la Gambie, le Mali, les Seychelles et le Togo connaissent un long doublement des cas et de faibles taux de croissance. Des signes de progrès sont également observés par l’agence onusienne puisque dix pays ont connu une tendance à la baisse au cours du mois dernier. A et effet, bien que l’Égypte représente 15% des cas cumulés, elle a connu une baisse au cours de la semaine dernière. L’Egypte et l’Afrique du Sud comptent plus d’un millier de décès. De façon spécifique, l’Afrique du Sud compte le plus grand nombre de cas sur le continent soit 29%, avec 215 855 cas et 3 502 décès, suivi de l’Égypte (77 279 cas et 3 489 décès), du Nigéria (77 279 cas et 669 décès), du Ghana (29 789 cas et 129 décès) et de l’Algérie (16 879 cas et 968 décès). Aussi, l’Algérie, l’Égypte, le Ghana, le Nigéria et l’Afrique du Sud représentent environ 42% des cas de Covid-19.  

Signalant une  transmission communautaire dans près des deux tiers des pays africains, l’OMS indique que 88% des infections par la Covid-19 concernent des personnes âgées de 60 ans et moins, probablement en raison de la relative jeunesse de la population africaine. Cependant, la probabilité de mourir de Covid-19 augmente avec l’âge et l’existence de comorbidités. Selon l’agence onusienne, le risque de décès chez les patients âgés de 60 ans et plus étant 10 fois plus élevé que chez ceux de moins de 60 ans. Pour rappel, l’Afrique qui ne concentre que 17% de la population mondiale, ne représente que près de 4,3% des cas dans le monde et 2,21% des décès. En dehors de l’Océanie, le continent reste le moins touché par la maladie, avec 11 959 décès (507 187 cas). Les Amériques totalisaient 6 004 685 cas et 268 828 morts pour 200 651 décès et 2 809 848 cas en Europe. L’Asie recense 50 305 décès (2 094 190 cas).

Source : ONU Info