Historique et création

Common Action for Sustainable Development Côte d’Ivoire (CASD CI) est une organisation à but non lucratif œuvrant à la mise en place d’initiatives pouvant contribuer au développement de la recherche scientifique et des projets dans les domaines en rapport avec le développement durable en Côte d’Ivoire.

Elle a été créée par Assemblée Générale Constitutive du 27 janvier 2017 par des professionnels et spécialistes du développement durable, de la gestion des conflits, de la responsabilité sociétale et des droits humains à la suite de quatre années de mise en œuvre de la phase pilote de leur projet d’adéquation formation-emploi baptisé Programme Education & Employabilité et de celui de l’initiation des élèves du primaire à l’outil informatique.

De par sa spécialisation diversifiée en adéquation avec son cadre de travail que constituent les Objectifs de Développement Durable (ODD), Common Action for Sustainable Development Côte d’Ivoire enregistrée sous le numéro 659/MIS/DGAT/DAG/SDVA du 08 août 2018, met en œuvre des projets et mène des travaux de reflexion sur des sujets touchant aux trois piliers du développement durable (sociétal, social et environnement).

Gestion opérationnelle

La gestion opérationnelle du CASD CI est réalisée au travers d’une Coordination Générale disposant d’un staff composé d’une Equipe Permanente regroupant les salariés et Consultants de l’Organisation, de sa Cellule de Recherche et de son Equipe Projets dans lesquelles travaillent bénévolement certains de ses membres.

Ces trois organes de la Coordination Générale gèrent au quotidien les 04 pôles de l’Association que sont le Pôle Responsabilité Sociétale & Développement Durable, le Pôle Genre, Droits Humains, Sécurité & Paix, le Pôle Expertise & Services, et le Pôle Veille, Relations Publiques & Communication.

Toutefois, pour les besoins circonstanciels de l’opérationnel, cette Coordination Générale avec ses organes ont été revue en une Unité de Coordination. Les pôles Responsabilité Sociétale & Développement Durable, Genre, Droits Humains, Sécurité & Paix, Expertise & Services ont été reformés en une cellule en charge des projets, de la recherche et de la formation. Quant au pôle Veille, Relations Publiques & Communication, il a été transformé en une cellule de Communication et évènementiel.